Astrophotographie par Frédéric Gringault 

Copyright 2009-2020 

Astronomade.fr par Frédéric Gringault 

VIXEN GREAT POLARIS 

  

La réputation de la Vixen GP n'est plus à faire. C'est un très vieux modèle acquis en 1998 mais un kit GO-TO Skywatcher lui a donné une nouvelle jeunesse. Effectivement le kit prévu pour l'EQ3/EQ5 est parfaitement compatible. La charge maximale de 7 kg limite son l'utilisation en astrophotographie mais permet toutefois la photographie grand champ au téléobjectif. 

ZWO ASI 224 C 

Le capteur couleur de la caméra ZWO ASI 224 MC compte 1,2 millions de pixels dont l'usage est particulièrement destiné à l'imagerie planétaire et à l'autoguidage. 

En mode planétaire, sa vitesse d'acquisition atteint la cadence de 150 images / seconde. Cette vitesse d'acquisition permet de "figer" la turbulence en imagerie planétaire et d'obtenir une image finale pourvue de nombreux détails. 

ASTROLUMINA ALCCD 5 

  

L' ALccd -QHY 5 est une caméra CMOS, soeur jumelle de l'Orion Starshoot Autoguider. Avec son driver ASCOM elle est compatible avec la plusparts des softs de guidage. Elle donne aussi de bon resultat en imagerie lunaire. C'est sa polivalance qui m'a fait choisir se modèle. 

ORION DEEP SKY IMAGER II 

  

La Deep Sky Imager est une caméra peu connue, elle n'est d'ailleurs plus commercialisée. Il m'a été très compliqué de récupérer un driver tournant en 64 bits. C'est cependant une très bonne caméra de guidage. C'est potosite de 8,3 ulta sensibles m'ont décidé à la conserver comme caméra de guidage pour l'observatoire.    

CANON EOS 1200 D ASTRODON 

  

Appareil utilisé pour le très grand champ comme les circumpolaires et les filet d'étoiles filantes. 

Ce modèle a été déflitré et refiltré avec un filtre astrodon par Richard Gali. Il a réalisé un travail impacable et m'a tenu informé a chaque étape de ma commande. 

ATIK 314 L+ 

  

Cette petite caméra est très facile à prendre en main. Elle est souvent utilsée comme caméra de guidage de luxe. Je préfère l'utiliser en nomade car sa réponse dans le H-alpha reste pour moi exceptionnelle. Elle donne aussi des bons résultats au téléobjectif.  

MORAVIAN G2-8300 

  

Après mettre essayé avec un petit capteur il était temps de passer à la taille supérieure. Mon choix s'est arrété sur la marque Moravian. La G2-8300 a des photosites de 5,4 µ qui me donne un échantillonage de 2,47 avec la FSQ 85 ce qui est correct. Elle est couplée avec une roue à filtre de 36mm et le diviseur optique dédié.  

CELESTRON CGEM 

  

La monture CGEM a une capacité de charge de 18 kg. Sa conception robuste permet la réduction des vibrations, un atout indispensable pour l'imagerie ou l'observation visuelle à forts grossissements.  

C’est la première monture grand public à avoir été équipée du système d'alignement polaire assisté. Cette fonction permet un alignement informatisé très précis ce qui est indispensable en astrophotographie. 

SKY-WATCHER EQ8 PRO 

  

L'EQ8 est selon moi une référence des montures en poste fixe. Elle représente à la fois une excellente qualité et un excellent rapport qualité/prix. Elle est prévue pour supporter une charge maximale de 50 kg. Son fonctionnement est silencieux et précis. 

Cette monture a été commandée chez Pierre Astro qui l’a révisé et testé avant expédition. L’erreur périodique a été calculée avec un écart de +3/-3. La qualité de suivi est excellente. 

EXPLORE SCIENTIFIC ULTRA LIGHT DOBSON 

  

Ce dobson ultra- compacts de conception moderne a une structure réalisée entièrement en aluminium. Il est très facile à transporter et à mettre en œuvre. Il offre de larges possibilités d'observations planétaires et stellaires. Les performances optiques sont bonnes et les matériaux utilisés sont de qualité. Il prend peu de place une fois démonté et cette version de 250 mm se range facilement dans le coffre d'une pétite voiture. 

C'est un instrument idéal pur les observations en groupe.  

CANON EF 200 mm f/2.8L II US 

  

Cet objestif à focale fixe est équipé de deux lentilles en verre UD pour une netteté et une qualité d'image excellente. Ce télézoom à grande ouverture de qualité supérieure répond idéalement aux besoins de l’astrophotographie. 

Avec son ouverture maximale de f/2,8 il assure des vitesses élevées de prise de vue en basse lumière et permet un contrôle étroit sur la profondeur de champ. 

Les optiques 

Les montures 

Imagerie 

TAKAHASHI FSQ-85ED 

  

Il s'agit de la version itinérante de la FSQ-106ED. Elle est destinée aux amoureux de l'imagerie à grand champ. Elle est basée sur une formule apochromatique de type quadruplet Petzval à verre ED offrant une focale de 450mm et un champ plan couvrant 5,6°. Elle dispose d'une crémaillère surdimensionnée et d'un collier rotatif indépendant.  

Cet instrument est installé dans l'observatoire. Couplée avec le capteur de la Moravian G2-8300 elle offre des images avec un champ de plus de 2°. 

CELESTRON C8 

  

Ce télescope de 200 mm de diamètre pour une focale de 2000 mm est sans aucun doute le télescope le plus célèbre, et le plus convoité par les astronomes amateurs.  

C'est mon instument de prédilection pour l'observation et l'imagerie planétaire. Il donne aussi de très bons resultats sur les petites galaxies et les nébuleuses planétaires. Il s'agit ici de la version carbone commercilaisée lors du 50 ème anniversaire de la marque. Cette version est quasiment introuvable à persent.